LA PERCEPTION ET LES ATTENTES DES FRANÇAISES VIS-À-VIS DES INNOVATIONS DIGITALES DANS LE SECTEUR DU PRÊT-À-PORTER ET DE LA COSMÉTIQUE

digital-mode

par Marie Occhio, Chargée de projet Marketing chez Digilor

Le monde du digital est en constante mutation. Aujourd’hui, il est primordial de savoir s’adapter face aux changements permanents. Les points de vente physiques ne sont pas épargnés et doivent à tout prix se mettre à niveau. La digitalisation est aujourd’hui une évolution nécessaire pour que les points de vente physiques puissent rivaliser face à la montée en puissance des sites Internets marchands.

Outre le côté financier, qui a une place relativement importante, la digitalisation comporte un côté humain. Pour établir une digitalisation dite réussie, il faut bien cerner les motivations, les choix et les attentes de ses consommateurs.

La digitalisation des points de vente, dans le secteur de la cosmétique ainsi que du prêt-à-porter, est un phénomène en pleine expansion. Bon nombre d’enseignes ont déjà débuté ce processus et le point de vue des influenceuses de la cosmétique et de la mode va permettre d’aborder ce phénomène de la meilleure manière qu’il soit.

SITES WEB VS POINTS DE VENTE PHYSIQUES :

De manière générale, les blogueuses sont des femmes connectées. Attentives aux dernières technologies qui les entourent, elles choisissent mode de consommation pour consommer en fonction des avantages que celui-ci comporte. Comme cité plus haut, les sites internets marchands sont en pleine recrudescence. Ils n’offrent pas les mêmes types d’avantages qu’un point de vente physique. Actuellement, la consommatrice se tournera plus vers cette solution (29.5 %) que vers l’achat en point de vente physique (13.6 %).Elle parlera des avantages tels que la rapidité ou le déplacement en ce qui concerne les commandes sur Internet.

Mais le point de vente offrira la possibilité d’essayer le produit directement en magasin et repartir avec immédiatement.

Cependant, la majorité ne fait pas le choix d’un canal ou de l’autre. Pour plus d’une personne sur deux (56.8 %), ces deux moyens sont complémentaires.

DES NOUVEAUX COMPORTEMENTS QUI VOIENT LE JOUR…

Depuis quelques années, les points de vente ont abordé leur processus de digitalisation. Cette dernière entraîne de nouveaux types de comportements. Terminé de se fier uniquement aux vendeurs, les consommatrices se renseignent de leur côté et utilisent de plus en plus leur smartphone en guise d’outil quand elles se rendent en point de vente. À cela, s’ajoute le fait de comparer presque systématiquement les prix sur Internet et en point de vente, des gestes désormais devenus habituels.

Pour des consommatrices constamment à la recherche des dernières informations et dispositifs à la mode, il est normal que leur taux d’exigence augmente. En terme de qualité de service, d’accueil, de produits proposés etc… Une nouvelle vague d’attente émerge petit à petit.

…ET LES ATTENTES QUI EN DÉCOULENT

Avec une digitalisation qui prend de plus en plus de place, il est normal que de nouvelles attentes se développent. Rapidité et efficacité sont les maîtres-mots. Les consommatrices veulent en profiter et être considérées. Voici une liste non-exhaustive des attentes principales de ces dernières :

↣ Elles souhaitent des renseignements et informations complémentaires. (pour 68 %) ↣ Elles attendent des offres promotionnelles dédiées via leur compte de fidélité connecté ou même des conseils personnalisés. (pour 51 %) ↣ Elles veulent se repérer plus facilement au sein des points de vente de grande superficie. (pour 40 %) ↣ Elles désirent bénéficier d’une aide à la gestion de l’attente en magasin (pour 39 %)

(Chiffres tirés d’une étude menée par Digital Instore )

Même si les blogueuses ont des attentes bien précises concernant l’utilité d’une digitalisation, elles perçoivent déjà tous les bénéfices que cette évolution génère.

Pour 72 % d’entre elles, la digitalisation d’un point de vente, c’est l’apport d’une toute nouvelle expérience d’achat. La digitalisation d’un magasin est synonyme de renouveau pour le point de vente. Un nouvel espace étudié pour que l’expérience client soit à son paroxysme. Elles y voient également, une manière de se renseigner en toute autonomie (pour 70 %). Les bornes et totems tactiles à disposition guident les clients et peuvent faciliter leurs parcours. Enfin pour plus d’une personne sur deux, un point de vente digitalisé est aujourd’hui un véritable avantage, un apport de dynamisme.

QUELLES VISIONS DE LA DIGITALISATION ?

L’influence que détient un point de vente digitalisé est de plus en plus croissante. 31 % des consommatrices affirment aujourd’hui que cela les inciteraient d’autant plus à y effectuer leurs achats. Également 30 % déclarent qu’elles augmenteraient leurs fréquentations au sein d’un point de vente si ce dernier faisait de la digitalisation une priorité. Les blogueuses sont favorables, mais surtout en demande de nouveautés. Les enseignes digitalisées comportent de nombreux avantages et opportunités dont elles sont friandes (renseignements complémentaires, facilité d’achat, etc…).

LES CONCEPTS QUI MARCHENT

Depuis que le phénomène de digitalisation a commencé, quelques concepts ont déjà tiré leur épingle du jeu. Nous pensons notamment au dispositif de Click and Collect. Le dispositif majoritairement apprécié par les consommatrices. Il permet de vérifier en ligne la disponibilité d’un produit en magasin et de pouvoir le commander via leur website pour ensuite le retirer en point de vente physique. Un système que les blogueuses souhaiteraient voir fleurir au sein de plus de points de vente.

Le concept de miroir connecté, encore peu répandu, marque tout de même les esprits positivement. Permettant d’accéder tactilement au catalogue produit ou de partager sa tenue en direct sur les réseaux sociaux, le miroir connecté a conquis les blogueuses en tant que véritable conseiller lors des essayages.

La vitrine digitalisée, véritable aimant à client. Ce dispositif permet un accueil virtuel du client 24h/24 7j/7. Les blogueuses expliquent que cela donne de l’attrait au point de vente et permet de marquer les esprits. Un moyen ingénieux de favoriser l’afflux de visiteurs.

LE POINT DE VENTE DE DEMAIN

Les consommatrices sont unanimes, pour elles le point de vente de demain sera obligatoirement digitalisé. C’est une mutation nécessaire pour que les clientes continuent à fréquenter les points de vente physique. La digitalisation apporte vraiment une nouvelle dimension à l’achat en point de vente. La clientèle est appréciée et considérée d’une nouvelle façon. Une manière qui les met en valeur et qui de ce fait, les encourage à revenir et s’attacher à la marque en elle-même.

Les blogueuses voient l’installation de dispositifs digitaux d’un oeil positif et utile dans la mesure où ils ne prennent pas le contrôle total du point de vente. Pour elles, la digitalisation a ses limites et le point de vente physique ne doit pas devenir 100 % digitalisé. Par point de vente 100 % digitalisé, nous entendons des points de vente régis uniquement par des dispositifs digitaux avec une main d’oeuvre humaine minime voire inexistante. Elles veulent garder ce contact humain qui fait, en grande partie, l’atout et le charme des achats en points de vente.



Matthis Duarte

Fondateur de Pixel News et Consultant SEO. Egalement fondateur du magazine américain Marketer Avenue.