Conversion Rate Optimization (CRO) : l'avenir du SEO ?

Ces derniers temps, nous avons pu observé l’émergence d’un nouveau terme dans le marketing digital: le CRO. Cette nouvelle appellation est souvent désignée comme la remplaçante du SEO. Mais est-ce vraiment le cas ?

En effet, cette nouvelle approche est-elle réellement révolutionnaire ou bien est-ce seulement une nouvelle expression éphémère destinée à faire le buzz sur la scène du Search ? Nous allons donc tâcher de répondre à cette interrogation à travers cet article.

CRO Marketing: définition et explications

Le terme CRO est l’acronyme de l’expression anglaise Conversion Rate Optimization. Ce terme est apparu récemment et est de plus en plus cité comme le complément du SEO.

Mais que désigne concrètement ce terme de CRO?

Là où le SEO a pour principal objectif d’augmenter le trafic internet d’un site web, le CRO se concentre sur le taux de conversion comme unique KPI pour optimiser une page. Le SEO et le CRO ne s’excluent donc pas et sont les deux faces d’une même pièce.

Ainsi, l’approche CRO consiste à s’intéresser au comportement de l’internaute une fois que celui-ci est arrivé sur le site web. L’objectif ici est d’optimiser les pages du site afin d’améliorer le taux de conversion. Une conversion peut varier d’un annonceur à l’autre en fonction de son business model. Cela peut par exemple être l’obtention d’une adresse email, un achat, une demande de devis ou bien encore un clic sur une publicité.

Le CRO va donc de pair avec le SEO.

En effet, il n’est pas pertinent de mettre en place une stratégie SEO sans penser à l’optimisation du trafic internet pour la conversion. De même qu’il n’est pas logique de définir une action CRO sans avoir mis en place en amont une stratégie SEO.

CRO (Conversion Rate Optimization): le signe d’un référencement naturel qui se réinvente en permanence et s’adapte aux évolutions

Lorsque l’on évoque le référencement naturel, l’on parle souvent de créer un contenu de qualité pour l’internaute afin de lui fournir une réponse à sa recherche.

Cependant, que désigne t-on réellement par “contenu de qualité?

Et comment mesurer cette qualité? Cette question peut paraitre anodine mais est en réalité révélatrice d’un changement de comportement des annonceurs: ils sont de plus en plus demandeurs de mesurabilité.

En effet, il ne suffit plus de suivre les positions d’un site sur différents mots clés ainsi que le trafic web de celui-ci pour satisfaire un client dans le cadre d’une prestation SEO. Face à cette demande de mesurabilité de la part des annonceurs et face aux bouleversements techniques des nouveaux algorithmes des moteurs de recherche, le levier se réinvente.

Le référencement naturel tend donc à évoluer en introduisant de plus en plus la notion de KPI tangibles et qui font sens pour l’activité du client.

C’est à cette attente que répond le CRO. Celui-ci n’est donc pas le futur remplaçant du SEO mais bien une évolution logique du référencement naturel qui est un levier au sein duquel les professionnels doivent être de plus en plus polyvalents.


Matthis Duarte

Fondateur de Pixel News et Consultant SEO.