L’autonomie énergétique est un rêve pour beaucoup de propriétaires et d’entrepreneurs, qui souhaitent réduire leur facture d’électricité et leur empreinte carbone. Les panneaux solaires sont la solution idéale pour atteindre cet objectif. Mais quelle est la surface nécessaire pour être totalement autonome ? Dans cet article, nous répondrons à cette question en vous présentant les différents éléments à prendre en compte pour déterminer la surface optimale de panneaux solaires.

Estimer ses besoins énergétiques

La première étape consiste à évaluer vos besoins énergétiques. Pour ce faire, il convient d’examiner les différentes sources de consommation et de production d’énergie dans votre maison ou entreprise.

Consommation électrique

Commencez par faire l’inventaire des appareils électriques présents chez vous ou dans vos locaux professionnels et notez leur puissance ainsi que le temps d’utilisation quotidien. Ensuite, multipliez la puissance d’un appareil par son temps d’utilisation journalier pour obtenir sa consommation en kilowatt-heures (kWh) sur une journée. Faites de même pour tous vos équipements pour trouver votre consommation totale quotidienne. Finissez par multiplier cette dernière par 365 jours pour obtenir une estimation annuelle :

  • Puissance (en kW) x temps d’utilisation (en heure) x 365 jours = Consommation annuelle (en kWh)

Production solaire potentielle

La production d’énergie solaire dépend de plusieurs facteurs, notamment l’ensoleillement et la surface de panneaux solaires. Plus vous disposez d’une grande surface, plus vous produirez d’énergie. Mais il ne s’agit pas d’installer n’importe quelle superficie sans tenir compte de votre emplacement géographique et du taux d’ensoleillement dont vous bénéficiez.

Pour estimer votre production solaire potentielle annuelle, consultez les données locales concernant l’ensoleillement en heures par année. Ensuite, multipliez ces données par la puissance crête des panneaux solaires que vous souhaitez installer :

  • Ensoleillement (en heure) x Puissance crête (en kWc) = Production solaire annuelle (en kWh)

Déterminer la surface optimale de panneaux solaires

Une fois vos besoins énergétiques estimés, vous pouvez passer à la détermination de la surface idéale de panneaux solaires pour assurer une autonomie optimale. Deux éléments principaux interviennent dans ce calcul : le rendement des panneaux solaires et l’espace dont vous disposez pour leur installation.

Rendement des panneaux solaires

Le rendement correspond à la capacité d’un panneau solaire à convertir la lumière en électricité. Plus le rendement est élevé, moins la surface de panneaux solaires nécessaire pour couvrir vos besoins sera importante.

Les panneaux solaires disponibles sur le marché proposent généralement des rendements compris entre 15 % et 20 %. Pour calculer la surface de panneaux solaires en fonction du rendement, divisez vos besoins énergétiques annuels par la production solaire potentielle annuelle estimée précédemment :

  • Besoins énergétiques (en kWh) / Production solaire potentielle (en kWh) = Surface nécessaire (en m²)

Surface disponible pour l’installation des panneaux

Il est important d’évaluer l’espace disponible sur votre toiture ou terrain pour connaître la surface maximale que vous pouvez consacrer à l’installation de panneaux solaires. En effet, il est inutile de calculer la surface optimale si vous ne disposez pas d’un espace suffisant pour l’accueillir.

Veillez également à prendre en compte les ombrages susceptibles de limiter la performance des panneaux solaires, ainsi que les contraintes liées à l’orientation et à l’inclinaison des modules photovoltaïques.

Adapter ses choix à son budget et ses priorités

N’oubliez pas également que l’autonomie énergétique totale n’est pas toujours le seul critère à prendre en compte. Vous devez aussi tenir compte de votre budget et des subventions éventuelles dont vous pouvez bénéficier. Il est possible que le coût d’une installation de panneaux solaires suffisamment grande pour couvrir l’intégralité de vos besoins dépasse votre budget. Dans ce cas, il peut être préférable d’adapter votre installation pour couvrir une partie de vos besoins, et investir dans des solutions complémentaires (éolienne, biomasse, etc.) ou l’amélioration de l’efficacité énergétique de votre bâtiment.