4 applications de l’intelligence artificielle pour augmenter ses performances

intelligence-artificielle

Par Jeff Huckaby Global Market Segment Director, Retail and Consumer Goods

Tantôt fantasmée pour les multiples opportunités qu’elle ouvre, tantôt décriée par crainte qu’elle remplace l’être humain, l’intelligence artificielle suscite toujours autant le débat.

Que peut-elle vraiment apporter aux entreprises en termes de performances ? Voici 4 conseils à l’usage des commerçants pour en tirer avantage au maximum.

Donner une « voix » authentique aux chatbots

Les plateformes de conversation (chatbots), grâce à l’instantanéité qu’ils procurent à l’expérience client, sont en passe de supplanter les applications. Alors que la relation entre marques et consommateurs s’intensifie et se joue sur plusieurs canaux, il serait contre-productif de programmer les chatbots avec seulement des questions limitées et des réponses toutes faites.

Construire une relation authentique avec les internautes implique de choisir un chatbot plus intuitif. Pour cela, le chatbot doit être sélectionné en fonction de sa capacité à traiter le langage naturel et à apprendre à partir de la conversation avec les clients. Des subtilités liées à la tonalité de la conversation, la reconnaissance visuelle doivent avoir été prises en compte dès la conception.

Rencontrer le client

Se tenir au courant des intérêts de ses clients permet d’aller à leur rencontre là où ils préfèrent interagir. Tout comme dans la vie de tous les jours, apparaître au bon moment et au bon endroit est une des clés pour faire de l’interaction une expérience agréable.

Facebook Messenger a parfaitement compris l’importance d’une telle démarche, en lançant ses bots dédiés aux marques. Disney y propose à ses fans de converser avec le célèbre Doc Brown de Retour vers le Futur, tandis que Nike s’en sert pour conseiller des nouveaux looks à ses clients selon leurs préférences.

L’expérience se décline même dans le secteur culturel. Mona, l’intelligence artificielle qui rend la culture accessible à tous, conseille des sorties aux passionnés d’art et de lieux insolites, en fonction de leurs souhaits, de leur localisation ou de leurs moyens.

Avoir vue sur tous les canaux d’interaction

Connaître ses clients est la base de toute relation commerciale prospère. A l’heure où les points de contact se multiplient, l’intelligence artificielle peut fournir d’excellents outils pour continuer à entretenir une relation exclusive et privilégiée.

L’analyse visuelle des données fait partie de ces outils. En donnant une visibilité globale sur l’ensemble des interactions, tous canaux confondus, l’analyse visuelle permet de dégager des typologies de clients précises, en prenant en compte les profils et les comportements récurrents. La segmentation n’en est que plus précise, et les recommandations plus pertinentes, plus à même de simplifier le parcours d’achat.

Les interactions sur mobile et sur les réseaux sociaux sont également une précieuse mine d’informations, que l’on pourra suivre et analyser en temps réel. En analysant visuellement les comportements « à chaud », l’entreprise augmente sa capacité à ajuster sa stratégie en temps réel. Un avantage qui permet d’établir une relation client soutenue, authentique, et inscrite dans l’instantanéité et la durée.

Par ailleurs, l’analyse des données en temps réel fait gagner un temps considérable aux commerçants, qui peuvent se concentrer sur leurs actions futures et optimiser leur offre.

Coupler intelligence humaine et intelligence artificielle

Capables de traiter en un temps réduit des milliers de données, les technologies dotées d’intelligence artificielle sont de précieuses alliées des compétences humaines. Elles deviennent indispensables lorsqu’il s’agit d’effectuer des tâches opérationnelles chronophages, telles que les inventaires. Elles donnent ainsi l’occasion aux retailers de réaffecter le capital humain sur des actions à valeur ajoutée.

Mais ce n’est pas le seul champ dans lequel l’IA peut assister le travail humain. Elle constitue également une alliée lorsqu’il s’agit de récolter les données issues du social listening (réseaux sociaux, avis de consommateurs, formulaires de contact et autres postes d’observation du comportement des consommateurs).

Simplifier les phases d’authentification et le parcours d’achat

Il suffit d’un processus trop long d’authentification ou de recouvrement de mot de passe pour qu’un client se décourage et renonce à son achat. Forts de ce constat, certains services et sites marchands ont opté pour une authentification plus simple, proposant par exemple de s’identifier via Facebook Connect, Twitter ou Google. C’est un avantage indéniable des techniques d’IA, qui permettent de reconnaître immédiatement un utilisateur, et offrent également une porte d’entrée sur les centres d’intérêt des acheteurs.

Aux Etats-Unis, et probablement bientôt en France, les nouvelles boutiques sans caisse AmazonGo emploient la combinaison entre intelligence artificielle et machine learning. Ces fonctionnalités sont dédiées à la localisation et la reconnaissance visuelle des produits. Les clients peuvent ainsi de retrouver immédiatement le bien qu’ils ont acheté. Un usage qui accélère le processus d’achat et augmente considérablement, cela va sans dire, la satisfaction client.

Miser sur l’analyse visuelle des données pour tirer avantage du Big Data

Dans un contexte où les données sont en constante augmentation, la réactivité est à présent l’un des premiers avantages concurrentiels. Il devient essentiel pour les retailers de savoir exploiter ces données le plus rapidement possible, afin d’ajuster leur stratégie. Les commerçants ont donc tout intérêt à faire appel aux plateformes d’analyse visuelle, afin d’acquérir une vision globale des tendances et des besoins de leurs clients, et d’atteindre une réactivité optimale.

Découvrez également nos articles sur :



Matthis Duarte

Fondateur de Pixel News et Consultant SEO.